Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2014 3 17 /12 /décembre /2014 12:11

La semaine dernière le magazine d'investigation de référence, Closer, "outait" Florian Philippot, numéro 2 du Front National.

 

 

Vie privée, vie publique

Philippot gay? Bien fait?

Révéler une information sur la vie privée de qui que ce soit est une saloperie. Certes Philippot est un personnage public mais savoir s'il aime les zizis, s'il a quatre maitresses ou s'il aime se faire attacher en porte-jarretelle à des cactus pendant qu'on lui verse de l'eau chaude entre les reins ne nous en apprendra pas beaucoup sur son action politique.

Alors rappelons-le, le principe de la vie privée est qu'elle soit... privée.

Se battre contre Philippot c'est se battre contre ses idées. ce sont ses idées qui sont dangereuses. Lui il ne laissera aucune trace dans l'Histoire de la France. Alors concentrons-nous sur ce qu'il pense, ce qu'il dit et ce qu'il fait, quelle que soit ses contradictions intérieures.

La vengeance est un plat qui se mange gay

Il me vient une question. Mais pourquoi certains, pour beaucoup homosexuels, sont ravis de cet outing subi? C'est comme un sentiment de vengeance qui leur donne un petit sourire en coin. "Ahah il a été méchant avec nous, bien fait pour lui, il va souffrir". Sur la souffrance, il doit certainement en connaitre un rayon. Je ne crois pas être le seul à avoir remarqué que sur son front était écrit "Je suis le petit gamin qui rasait les murs dans la cours d'école et me faisait casser la gueule à la récrée par des plus petits que moi". Etre au FN et être gay est une souffrance intérieure assez hard, pas la peine d'en rajouter. Mais ce n'est pas le problème principal.

Le problème de ceux qui se réjouissent de cette révélation est qu'ils en font une arme contre Philippot. Hors, être gay n'est pas une arme qui doit se retourner contre soit, quelles que soient ses idées. En faisant ça, le message envoyé est celui d'une homosexualité qui doit être vécue comme une honte. Comme une punition. Ca n'aidera pas les jeunes gays a arrêter de se suicider et confortera les homophobes dans le fait qu'être gay est contre nature.

 

 

L'outing efficace

Car tout le problème est là. "Outer" des personnalités contre leur gré ne changera rien à la vie des homosexuels. Un outing bien plus efficace? Celui qui est voulu. Celui de Bertrand Delanoë, du courageux Franck Riester, de Laurent Ruquier, Muriel Robin ou Amélie Mauresmo. Des gens qui assument leur sexualité et qui n'en font pas un problème. Juste un fait.

Philippot gay? Bien fait?

A ceux qui se réjouissent donc de cet outing forcé, vous êtes à la fois cause et conséquence de la violence de cette société. Vous êtes des armes à haine. Vous êtes ceux qui empêchent d'avancer tous ensemble vers un même but, celui de l'épanouissement de tous dans le respect et la paix. Vous êtes l'aigreur de notre pays. Comme l'est le Front National.

 

Pensez-y.

Partager cet article

Repost 0
Published by Paske
commenter cet article

commentaires