Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 17:12

1er mai 2012, à 5 jours de l'élection présidentielle, c'est problablement la journée où la campagne peut basculer. Est-ce le cas? Je crois oui. 

 

Premier évènement de cette journée, les "marinistes" se retrouvent dans la capitale pour fêter Jeanne d'Arc. Les médias ont craint des débordements ces jours derniers; résultat : le seul débordement est l'agression commise par des militants FN envers une journaliste du petit journal d'apparence étrangère. La 3e force politique de France est donc une nouvelle fois, synonyme de haine et de violence, sans qu'aucune chaine d'info ne reprenne l'information. C'est une honte. 

Marine Le Pen, quant à elle, à appeler à voter blanc. Autrement dit, à battre Nicolas Sarkozy, car son but, faire gagner Hollande pour récupérer les restes du Sarkozysme, en vue des législatives, puis 2017. Finalement, c'est un non-évènement, qui n'influencera en rien le scrutin de dimanche prochain.

 

Deuxième évènement plus conséquent, et bien sur, plus lourd de conséquences, le meeting du vrai travail, orchestré par l'ump et le président sortant Nicolas Sarkozy.  200.000 personnes selon l'équipe du candidat, 30.000 selon l'équipe de tous les autres en France. Peu importe, ce que je sais, c'est que 750.000 français, vrais travailleurs, étaient dans les rues à fêter le vrai premier mai, et c'est le 3e evénement de la journée.

Je ne m'attarderai guère plus sur le meeting de Sarkozy, flirtant un coup au centre, un coup à l'extrême droite, critiquant sans retenue le quinquénnat qui s'achève et mentant à nouveau sur de nombreux sujets. 

 

Le vrai évènement de la journée, c'est l'annonce de la réalisation de 264 sondages entre 2007 et 2009 à la demande de l'équipe de Nicolas Sarkozy. Le coût : plus de 6.3 millions d'€. En pleine periode de crise, le luxe de cette demande est impardonnable. Ajoutez à cela l'affaire Kadhafi. Et voila, le règne Sarkozysme a commencé au Fouquet's dans la débauche, et s'achève sur des révélations, des dépenses inutiles et de la haine, de la haine, de la haine. N'acceptons plus de recevoir de leçons et d'être dirigé par un menteur, manipulateur, dépensier, et inconscient de ses actes.

 

Le 6 mai, votez bien.

 

MB

Partager cet article

Repost 0

commentaires