Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 10:32

On en parle pas beaucoup vu ce qu'il se passe en ce moment mais, depuis son élection, François Hollande prépare son équipe de campagne. Normalement elle sera complète d'ici quelques jours.

Du coup, doit y avoir une ''lutte des places'' sévère entre les Hollande historiques, les ralliés, les équipes des autres candidats du premier tour et celles de Martine Aubry.

 

Moi, il me vient une question. Et les jeunes dans tout ça ?

 

Logo MJS France

Jeunes socialistes

Aujourd'hui, les jeunes au PS, c'est le MJS. Je suis pas sûr que cette organisation (qui se dit indépendante du PS...) ai une très bonne image. Dans l'imaginaire collectif, les militants du MJS c'est des apparatchiks plus jeunes que ceux du PS. C'est pas faux, y'a un peu de ça. Mais pas pour tous. On trouve aussi des ''bébés Hamon'', des ''unefiens'' (souvent les mêmes), et quand même quelques bonnes volontés qui ont pas fuit devant la bureaucratie d'une organisation censée représenter la jeunesse.

Bon j'vais pas rentrer dans les détails de pourquoi le MJS est pas top. Mais.

 

Jeunes qui se bougent

On est dans une élection présidentielle. Le MJS c'est les jeunes du Parti socialiste. Dans une élection, il n'y a pas que des encartés qui militent et pas que les militants qui militent. Y'a aussi, en majorité, des jeunes qui se bougent.

Du coup, le MJS ça peut être vu comme un peu réducteur pour des jeunes qui veulent juste revoir, ou voir, la gauche au pouvoir. En plus, François Hollande est le candidat du PS, oui, mais aussi du PRG. Et les 3 millions de votants lui donnent une légitimité bien plus large que le seul PS.

 

Jeunes rassemblés

Attention, je dis pas qu'il faut faire forcément une autre organisation. C'est ce qui a été fait en 2007 avec Ségosphére. Même si les raisons étaient légitimes (la haine qu'avait le MJS pour la candidate), ça n'a fait que plomber les jeunes. Les dépenses d'énergies, au lieu d'être à 100% pour faire gagner Ségolène Royal étaient aspirées par la guerre entre MJS et Ségosphère. Heureusement, le MJS a certainement appris de cette attitude et, François Hollande est passé maître dans le rassemblement.

 

Jeunes normaux

visite-de-soutien-de-francois-hollande---ps---dans-le-canto.jpg

Pour cette campagne, on a besoin d'ouverture. D'ouverture en dehors des circuits traditionnels militants. Ceux où on appuie sur un bouton et ça sort.

Les jeunes ''normaux'' doivent pouvoir se sentir libres, chez eux, en faisant campagne pas pour un parti mais pour celui qui va battre la droite et faire gagner la gauche.

Je pense que François Hollande et ceux qui travaillent avec lui pensent évidemment à ça. Mais pour gagner, pour lever les foules, pour donner espoir aux jeunes, pour qu'ils soient un max à participer, le MJS ne suffit pas!

 

JC

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Brice Taton 09/11/2011 14:03


Tu as globalement raison mais tu oublies plusieurs choses. D'abord Hollande n'apprécie pas forcément le MJS et je pense qu'il a conscience qu'il faudra le dépasser s'il veut réaliser une vraie
campagne auprès des jeunes.

Ensuite, la part du MJS qui n'est pas "bébé hamon" est plus importante qu'on ne le croit et en tous cas, il ne tient qu'à ceux qui veulent faire de la politique autrement de les rejoindre et de ne
pas laisser sombrer le MJS emporté par sa majorité nationale. La victoire d'Hollande aurait d'ailleurs pu servir d'une bonne dynamique si les minos ne s'étaient pas couchées au congrès...