Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 10:40

 

Depuis quelques jours, je sais pas si vous avez vu ça, sur les réseaux sociaux, certaines photos de profils ont changé. Vous savez celles avec le signe égal. Cette mode nous vient des Etats-Unis. Là-bas, le débat fait la une de l’actualité avec la décision de la Cours suprême. Donc cette customisation de photo de profil à un sens. C’est du cyber-militantisme. Mais ici, c’est quoi le sens de cette photo ? La loi pour le mariage et l’adoption est passé à l’assemblée, le reste c’est des formalités démocratique et qu’une question de temps. Alors pourquoi cyber-militer pour une loi déjà adoptée ? Mystère. Si les manifestations pro-mariage pour tous avaient réussi, est-ce qu’on en serait là ?

redok

Slogan de manif

En novembre et janvier dernier, on a manifesté. On était nombreux d’ailleurs à être dans la rue pour… pour… En fait on sait pas trop bien pourquoi… Bah oui, on pouvait entendre 10 000 mots d’ordre différents et les gens présents étaient là pour 10 000 raisons différentes. Mariage, adoption, PMA, GPA, lutte contre l’homophobie, lutte contre la lesbophobie, Egalité, reconnaissance des enfants, droits pour les transsexuels, soutien au projet… Une sorte de mélange de tout un tas de trucs. Ce qui fait que globalement, c’était assez illisible. Qu’on soit bien d’accord, j’étais à ces manifs. Mais on était dehors pour des raisons « épidermiques » plus que pour des raisons politiques. Une des leçons que j’ai pu apprendre de mes expériences politiques passées c’est : « Quand une manif parle de tout, elle ne défend rien ». Ça aurait pu être une manif’ de soutien au gouvernement mais avec les propos de Hollande, c’était plutôt la défense d’une avancée en danger. Bref le manque de colonne vertébrale politique des organisations qui ont appelé à manifester était flagrant.

 

Combat de manifs

frigide-barjot-a-la-manif-pour-tous-le-24-mars-10890306oono.jpg

Une des principales raisons de descendre dans les rues c’était aussi ne pas laisser la rue aux réactionnaires. Ils étaient pas sortis depuis les années 80, eux, leurs slogans étaient clairs : « Contre la loi Taubira ». C’est toujours plus facile de fédérer sur du contre. Evidemment, tout ça cachait (mal) la haine des homosexuels. Ils avaient et ont toujours une icône (ou une e-conne, comme vous voulez) Frigide Barjot. Tout ça était soutenu par l’Eglise catholique (d’ailleurs c’est plus un clivage religieux-laïque qu’un clivage gauche-droite cette histoire mais bref) qui a mis les moyens financiers et sorti les gosses des internats cathos le week-end.

Et les organisateurs des manifs pour le mariage pout tous voulaient faire un concours de qui a la plus grosse avec eux ? C’était perdu d’avance. Une manif en positif sans leader avec des slogans dans tous les sens, face à une Eglise en ordre de marche contre un projet de la gauche progressiste avec une porte-parole « fun ». Evidemment on pouvait pas lutter sur les chiffres.

 

Perdants de manif

Ces deux manifs, finalement, c’est un échec. Pour les organisateurs, pour les homos, pour la gauche et pour le gouvernement.

Les organisateurs ont eu une fenêtre de tir avec le mariage pour tous et ils l’ont utilisée (à raison). Mais la lutte contre l’homophobie est passée au second plan et ils réussiront pas à mobiliser sur ces questions-là maintenant que tout est presque fini. Les homos étaient évidemment très présents dans les manifs. Pour beaucoup c’était la première fois qu’ils sortaient. Mais j’ai peur que la seule raison était « je défends MES droits » et pas « je défends l’égalité ». Je suis pas sûr qu’on les reverra vite dans la rue pour défiler contre le chômage… La gauche a perdu la possibilité de frapper fort face aux réactionnaires religieux et à l’extrême-droite. Elle a jamais réussi à politiser le débat, prendre l’avantage et gagner idéologiquement. Le gouvernement a raté une grosse occasion d’être porté par une force populaire et a été incapable de capitaliser dessus pour sortir un peu la tête de l’eau.

 

Echec de manif

4930854-mariage-homo-le-best-of-des-slogans.jpg

Enfin, pourquoi ces manifestations ont été un échec ? Facile. Une mobilisation doit avoir un but et elle doit l’atteindre. Ou, au moins, faire semblant de l’avoir atteint… Et là ? Rien. Le résultat est pitoyable tout simplement parce que le mariage et l’adoption sont passés exactement comme c’était prévu et assuré depuis longtemps.  Pitoyable aussi parce que personne a réussi à mettre en avant la lutte contre l’homophobie même malgré l’augmentation des suicides surtout chez les adolescents homosexuels. Et pour finir, la PMA est même pas inscrite dans la loi et c’est pas sûr qu’elle passe avec l’avis du Comité national d’éthique.

 

Alors les gars, il va falloir se remettre en question et savoir, quand on descend dans la rue sous un gouvernement de gauche, à quoi ça sert. Sinon ça sert à rien.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Paske
commenter cet article

commentaires