Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 14:05

Voici le second tour. Une bataille tendue s'annonce. 8 points séparent les deux premiers candidats. Un troisième ''fera l'élection''. Montebourg. Avec 17%, il représenterai la gauche du PS.

Depuis quelques semaines, on assiste de la part des partisans de Martine Aubry à une course de ''c'est-moi-le-plus-à-gauche''. Puisque, apparemment, elle est naturellement proche d'Arnaud Montebourg, voyons quelques points qui font que Martine est plus de gauche que François Hollande.

 

''CON'' de gauche

martine-aubry-candidate-socialiste-election-presidentielle-.jpg

D'abord, je voudrais dire que cette grille de ''plus à gauche'' a pas de sens. C'est pas parce qu'on est pour un SMIC à

1500€ qu'on est plus à gauche que celui qui le veut à 1400€. Ce n'est pas parce qu'on veut rétablir les comptes publiques qu'on est plus à droite que celui qui dit ''on verra plus tard''. D'ailleurs si y'a un truc qu'on peut pas retirer au gouvernement Jospin, c'est le redressement de la France à ce niveau là. Donc je trouve ça con quand j'entends ''Hollande est pour la rigueur, il est comme la droite''. Mais admettons qu'on regarde les chose comme ça. Voyons comment se comportent les deux forces restantes.

 

''NON'' de gauche

Alors certains vont dire que Benoît Hamon a voté non au referendum de 2005 (si on accepte que le referendum soit le curseur divin de la gauche). Il soutient Martine Aubry, donc Aubry est plus à gauche. Je rappelle que Manuel Valls était aussi contre le traité constitutionnel. Mais, c'est vrai, on le sait moins, on l'a un peu oublié. Normal vu que Valls, lui, a respecté le vote de son parti et n'a pas continuer la campagne pour non... (Faire perdre son parti est-il de gauche? Je parle ici de 2005 hein, pas de 2007 bien sur!)

 

''DSK'' de gauche

Je ne vais pas revenir sur le fait qu'Aubry soit un second choix après les déboires de DSK. Mais quand même. Elle était prête à ne pas se présenter pour laisser DSK (qui a voté pour elle). Politiquement je n'ai rien contre DSK mais c'est pas le plus marxiste du PS.

 

''DELORS'' de gauche

Martine Aubry et François Hollande sont deux enfant du delorisme (une plus que l'autre c'est sûr). Donc les divergence sont fines entre les deux niveau Europe et vision du monde. Et Jacques Delors soutient sa fille. Encore un soutien qui penche à la droite du PS. Et farouchement pour la mondialisation.

 

Francois-Hollande_pics_390.jpg

''MOU'' de gauche

C'est l'angle d'attaque des partisans de Martine Aubry : Hollande est mou. C'est la gauche molle. Normal, c'est l'homme de la synthèse. La synthèse ça veut dire pas de choix tranché. Pas de ligne politique. En 2008, Aubry a pris le parti socialiste en faisant une alliance entre Hamon-Mélenchon-Fabius et les Strauss-khaniens. Si ça c'est pas de la synthèse à s'en écarteler les bras, je sais pas ce que c'est...

 

''MODEM'' de gauche

François Hollande, en Corrèze préside avec une majorité de gauche. Martine Aubry elle, dirige la mairie de Lille avec le MoDem depuis 2008. Tant mieux, si c'était nécessaire, je suis ravi qu'on puisse garder une mairie de cette manière. J'aime cette idée de ''coalition arc-en-ciel''. La synthèse a de beaux jours devant elle. Mais bon, le MoDem est pas vraiment un modèle Mélenchonniste.

 

Voilà, après ça, moi j'me dis que si les arguments sont ''je suis plus à gauche que toi'', les primaires auront perdu de leur intérêt. Voyons plutôt ce que chacun des candidats dira pour organiser le rassemblement le plus large possible dimanche pour une victoire de la gauche écrasante en 2012.

 

MAJ : Petit Bonus - préface du blairisme (merci à Eric Benzekri)

AbZ-7FHCQAE_PV3.jpg

 

JC

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Hugo 10/10/2011 21:16


Que de mauvaise foi bien que le fond reste intéressant ;)

Et puis au moins, ce n'est pas du tout (mais alors pas du tout) un article engagé et c'est ça qui est bien !