Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 14:51

J'en ai déjà parlé, C'est normalement demain que François Hollande dévoile son équipe de campagne. Comme je le disais, une équipe de campagne doit être tournée vers les citoyens. Vers les ''gens''. Et pas se replier sur une organisation.

Donc, il faut s'ouvrir sur la société. Syndicats, associations, collectifs, les ''regroupements citoyens'' sont beaucoup à vouloir la défaite de la droite. Du coup, c'est aussi par eux que passera la victoire de la gauche.

 

Accord

Vouloir faire gagner la gauche ça veut pas dire être d'accord sur tout et suivre un candidat comme le messie. En plus, les associations et syndicats plutôt à gauche sont formés par des gens du PS, du PdG, d'EELV, même du NPA (si si y'en a encore) tout ça en même temps... Alors il faut pas chercher à soutenir un candidat avant le premier tour. Ces associations, indispensables pour la politique et pour la gauche, doivent donc être là pour apporter des idées. Réfléchir. Faire remonter le bouillonnement populaire. Confronter les envies. Pousser les candidats, plus loin. Défendre des opinions peu écoutées... Oui, c'est aussi ça la démocratie participative (Pas pour rien que Ségolène Royal disait ''mon équipe de campagne c'est vous !'').

 

Force

Cette mobilisation populaire doit pas être là pour casser les candidats. Pour dire ''Il (elle) est nul, ne comprend rien à rien.'' ''Il est pas d'accord avec nous c'est qu'un con !'' Non. La mobilisation doit être absolument positive. La discussion et le débat doivent amener encore plus de citoyens à participer à la campagne présidentielle. Elle doit donner l'envie de l'engagement. Et, dans la dernière ligne droite, Toutes ces associations, tous ces syndicats, sans exception, doivent s'unir pour un seul et même but. Battre Sarkozy, faire gagner la gauche. Retrouver le chemin des conquêtes sociales, du mieux-vivre, ensemble.

 

logo.png

Initiatives

Parmi les citoyens (trop) peu écoutés, très peu évoqués pendant la primaire, on trouve -encore- les (jeunes de) banlieues. C'est vrai y'a peu de politiques qui parlent de ça. Aujourd'hui je suis provincial, mais j'ai été banlieusard pendant 24ans et on a jamais (rarement) parlé de moi ni parlé à moi. Pendant les débats, à part Valls et Royal, c'était service minimum...

Pour éviter ça, il y a une association qui taffe. Qui se bouge pour faire monter un élan, une dynamique pour tous les habitants des banlieues qui ont des problèmes bien précis : logement, transport, discrimination, violence... C'est la Fédération Nationale des Maisons des Potes. Bon le nom est un peu long, c'est vrai ! Mais après avoir fait un tour de France, les bénévoles ont fait 10 propositions. Simples, claires, efficaces. Et tout ce travail, c'est pas dans le vent.

 

Rencontres

Le 3 décembre prochain, les principaux candidats (déclarés) seront viendront pour répondre à ces propositions. C'est rare, presque même impossible, de pouvoir poser des questions aux candidats à la présidentielle, tous réunis au même endroit en même temps. Et tout ça pour parler banlieue. Alors voilà c'est l'instant pub citoyenne. Vous pouvez signer la pétition. Et, surtout, vous inscrire pour le 3 décembre.

 

Parce que les initiatives populaires, citoyennes, ça manque, quand y'en à, faut pas les rater. Surtout si elles sont de qualité !

 

JC

 

 

Repost 0
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 10:32

On en parle pas beaucoup vu ce qu'il se passe en ce moment mais, depuis son élection, François Hollande prépare son équipe de campagne. Normalement elle sera complète d'ici quelques jours.

Du coup, doit y avoir une ''lutte des places'' sévère entre les Hollande historiques, les ralliés, les équipes des autres candidats du premier tour et celles de Martine Aubry.

 

Moi, il me vient une question. Et les jeunes dans tout ça ?

 

Logo MJS France

Jeunes socialistes

Aujourd'hui, les jeunes au PS, c'est le MJS. Je suis pas sûr que cette organisation (qui se dit indépendante du PS...) ai une très bonne image. Dans l'imaginaire collectif, les militants du MJS c'est des apparatchiks plus jeunes que ceux du PS. C'est pas faux, y'a un peu de ça. Mais pas pour tous. On trouve aussi des ''bébés Hamon'', des ''unefiens'' (souvent les mêmes), et quand même quelques bonnes volontés qui ont pas fuit devant la bureaucratie d'une organisation censée représenter la jeunesse.

Bon j'vais pas rentrer dans les détails de pourquoi le MJS est pas top. Mais.

 

Jeunes qui se bougent

On est dans une élection présidentielle. Le MJS c'est les jeunes du Parti socialiste. Dans une élection, il n'y a pas que des encartés qui militent et pas que les militants qui militent. Y'a aussi, en majorité, des jeunes qui se bougent.

Du coup, le MJS ça peut être vu comme un peu réducteur pour des jeunes qui veulent juste revoir, ou voir, la gauche au pouvoir. En plus, François Hollande est le candidat du PS, oui, mais aussi du PRG. Et les 3 millions de votants lui donnent une légitimité bien plus large que le seul PS.

 

Jeunes rassemblés

Attention, je dis pas qu'il faut faire forcément une autre organisation. C'est ce qui a été fait en 2007 avec Ségosphére. Même si les raisons étaient légitimes (la haine qu'avait le MJS pour la candidate), ça n'a fait que plomber les jeunes. Les dépenses d'énergies, au lieu d'être à 100% pour faire gagner Ségolène Royal étaient aspirées par la guerre entre MJS et Ségosphère. Heureusement, le MJS a certainement appris de cette attitude et, François Hollande est passé maître dans le rassemblement.

 

Jeunes normaux

visite-de-soutien-de-francois-hollande---ps---dans-le-canto.jpg

Pour cette campagne, on a besoin d'ouverture. D'ouverture en dehors des circuits traditionnels militants. Ceux où on appuie sur un bouton et ça sort.

Les jeunes ''normaux'' doivent pouvoir se sentir libres, chez eux, en faisant campagne pas pour un parti mais pour celui qui va battre la droite et faire gagner la gauche.

Je pense que François Hollande et ceux qui travaillent avec lui pensent évidemment à ça. Mais pour gagner, pour lever les foules, pour donner espoir aux jeunes, pour qu'ils soient un max à participer, le MJS ne suffit pas!

 

JC

Repost 0
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 23:18

Que faire? La première partie de l'élection présidentielle est terminée. On va s'ennuyer. Mon blog a ouvert pour dire que François Hollande était le meilleur pour faire gagner la gauche et que du coup, les autres n'étaient pas les meilleurs. François Hollande devait gagner! #Done

                                                      hollande-416328-jpg_275853.jpg

Maintenant

Y'a pleins de choses qui m'ont traversé l'esprit dimanche soir. Sur les raisons positives de la victoire de mon champion. Et sur les raisons négatives de la défaite de Martine Aubry qui était (si vous avez pas encore compris) ma candidate la ''moins préférée''. Ce matin j'étais donc parti pour taper sur elle. Ecrire un truc pas pour être méchant, mais juste pour dire ce que je pensais de sa défaite et de sa campagne.

Et puis j'ai repensé à la photo de famille. A cette image que j'ai montée dimanche soir.

Et aux 3 discours de Hollande.

C'est là on j'ai compris que j'étais surpris par une chose qui était un peu virtuelle pour moi jusque là: Le rassemblement by Hollande

 

5801318837152.jpg

Ensemble

On gagne une élection sur plusieurs points. Un programme, un discours, un candidat... Mais une chose transcende tout ça. C'est la méthode. La façon de faire les chose ça réunit tout ça. On peut être le meilleur du monde, si on sait pas faire, ça marche pas. Si la méthode est pas en phase avec le discours et les idées, ça passe pas.

Et en fait, François Hollande a réussi un truc assez dingue. Rassembler tous les candidats éliminés du premier tour dans le semaine (grâce à eux aussi bien sûr). Et dimanche soir, être accueilli par Martine Aubry comme le candidat officiel du PS et du PRG pour la présidentielle de 2012 (on pouvait avoir peur d'un remake de 2006).

 

Bluffé

Dimanche soir, j'ai compris quelque chose. Hollande a gagné en rassemblant. Je disais il y a quelques semaines rassemblement fort. C'est ça. Et je crois, j'le connais pas, mais je crois que c'est sa méthode. Et sa façon de faire ça montre un peu sa ligne politique finalement.

J'avoue que je suis bluffé par ça. Je m'y attendais pas du tout. J'ai toujours respecté Hollande, OK. Mais qu'est-ce que j'me suis foutu de sa gueule sur le mou qui fait la synthèse. Pendant 11ans. Merci les guignols. Enfin j'suis pas le seul je pense. Mais là, j'suis bluffé et je prends en pleine face une leçon sur le Rassemblement.

 

Apaisement

Il fallait le faire ce rassemblement des socialistes pour gagner évidemment, mais aussi pour être le plus fort possible. Il l'a fait. Mais on retrouve ça ailleurs chez lui. Dans son programme par exemple: les relations avec les syndicats dans la constitution.

Le rassemblement ça fait pas une ligne politique c'est sûr. Mais chez Hollande, ça va plus loin.

C'est une méthode et elle envoie un message. Crucial. Nécessaire. Espéré.

L'apaisement. Après 10 ans de droite, 5 ans de présidence Sarkozy. On a besoin d'un Président qui apaise. Les Français ont été dressés les uns contre les autres. Jeunes VS vieux. Français VS étranger. Public VS privé. Immigrés VS le reste du monde. Banlieusards VS On sait pas trop qui. Manifestants VS bons citoyens qui ne prennent pas en otage... Et pour moi c'est ça (aussi) qui va faire la différence pendant l'élection. C'est que Hollande avancera, avec tout le monde, avec respect, sans violence.

affiche3

 

Pacifier les relations entre tous ceux qui font la France. C'est ça aussi la force de François Hollande. Un nouveau président, un nouveau programme, de nouveaux discours et un nouveau ciment : la cohésion.

 

Vivement 2012.

 

JC

Repost 0